sand-1229591_960_720
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

Apprendre à s’aimer c’est avant tout s’accepter et s’aimer tel que nous sommes. Il peut être parfois très difficile de développer une bonne estime de soi.

Cependant, l’estime de soi est essentielle à notre équilibre et à notre développement personnel. C’est pour cette raison qu’il existe des solutions pour apprendre à s’aimer.

Se développer professionnellement, construire des amitiés solides et durable, trouver l’amour ou se sentir bien dans sa peau sont des défis que nous poursuivons tous. Afin de parvenir à atteindre ses objectifs, il est primordial de posséder au moins un minimum d’estime de soi.

Cependant, il est souvent plus naturel de se dénigrer ou de se rabaisser que de reconnaître nos qualités, nos forces et nos compétences. L’estime de soi est à la fois la source et le résultat de nos actions et de nos pensées.

L’estime de soi est un concept riche et complexe à la fois car il décrit ce que nous sommes réellement au fond de nous et la manière dont nous nous comportons avec les autres. La plupart d’entre nous savent ce que signifie aimer les autres.

En effet, le sentiment de désir intense, d’admiration ou d’engagement émotionnel envers une autre personne est très familier. Mais qu’en est-il de s’aimer soi-même ? Pour beaucoup de gens, cela semble être un concept inconnu.

L’amour de soi est un mélange d’acceptation de soi, de confiance en soi, de conscience de soi, de convivialité et d’estime de soi. L’amour pour vous-même n’est pas seulement conceptuel, c’est-à-dire que vous devez vous respecter et être doux avec vous-même.

Mais aussi, vous devez vous traiter avec compassion et réconfort. En d’autres termes, l’amour de soi est la réalisation d’une vision positive de vous-même. Apprendre à s’aimer soi-même ne signifie pas être égoïste.

C’est quoi s’aimer soi-même ?

S’aimer soi-même, c’est renouer avec sa propre nature, se connaître, se comprendre et s’accepter sans se juger. En d’autres termes, s’aimer soi-même signifie apprendre à se traiter soi-même comme des parents aimants aiment leurs propres enfants.

Votre enfant intérieur est le siège de vos émotions. Sur le plan émotionnel, vous réagirez toujours comme un enfant de 3 à 4 ans.

Mais vous pouvez devenir adulte et apprendre à agir comme un adulte. Vous pouvez apprendre à respecter vos émotions, à les accepter et à les gérer. Vous pouvez apprendre à prendre soin de cet enfant intérieur.

Lorsque vous ne connaissez pas l’existence de votre enfant intérieur, vous essayez de vivre dans un monde adulte comme un garçon ou une fille de 4 ans. Vous vous sentez alors seul, vous avez peur des menaces qui pèsent sur le monde extérieur, vous ne savez pas quoi faire, ni comment vous protéger.

Cela peut être très difficile à vivre au quotidien. Évidemment, vous penserez, au premier abord, que vous êtes frustré à causes des autres, du travail, de votre famille.

Mais, apprenez à ne pas rejeter la faute sur quelqu’un d’autre. En effet, ce n’est la faute de personne si vous êtes dans cette situation.

Vous êtes responsable de ce qui vous arrive. Vous avez seulement besoin d’apprendre à prendre soin de votre enfant intérieur afin de vous aimer vous-même.

En d’autres termes, s’aimer soi-même, c’est établir une forte connexion intérieure avec soi-même. Apprenez à vous écoutez et prendre ainsi soin de votre enfant intérieur en lui apportant toute l’attention, l’amour et le réconfort dont il peut avoir besoin.

apprendre à s'aimer
comment apprendre à s’aimer

Voici les six conseils pour apprendre à s’aimer:

Mieux se connaitre

Reconnaitre ses qualités

Cela peut être difficile lorsque l’on a une mauvaise opinion de soi-même de trouver des choses positives à dire sur nous. Mais, s’aimer soi-même, c’est avant tout savoir reconnaitre ses propres qualités.

Écrivez toutes les qualités que vous possédez dans un carnet. Préparez une liste très précise.

N’utilisez pas d’adjectifs vagues pour vous décrire, mais faites une liste d’actions ou de qualités spécifiques qui décrivent votre travail et votre identité. Demandez-vous:

  • En quoi suis-je bon ?
  • Quels sont mes atouts et mes forces ?

S’il vous semble difficile de déterminer vos propres qualités et talents, résumez les compliments positifs et les informations que vous avez l’habitude d’obtenir de votre entourage:

  • Que disent-ils à votre sujet ?
  • Quels compliments recevez-vous régulièrement?

Rassemblez tous vos traits positifs, talents et qualités sur un morceau de papier. Lorsque vous sentez que votre moral est au plus bas, relisez ce que vous avez écrit sur vous pour retrouver votre estime de soi.

En lisant cette liste, rappelez-vous que chaque qualité qui compose la liste, même ceux qui sont insignifiants pour vous, est ce qui vous rend digne de respect et d’amour envers vous-même.

S’affirmer

L’affirmation de soi est avant toute chose une question d’authenticité, de sincérité, et un savoir être. Demandez-vous:

  • Qu’est-ce que vous aimez chez vos amis ? Leur sincérité ? Leur savoir-être ? Les valeurs ?
  • Quelles sont vos valeurs et vos principales qualités ?

Pour cela, il est primordial d’apprendre à connaitre vos besoins et vos sentiments et de vous poser les bonnes questions. Par exemple:

  • Est-ce que j’ai vraiment envie d’aller dîner avec ces personnes ?
  • De quoi ai-je besoin pour me sentir bien maintenant ?

Ensuite, il est important de savoir être ferme, sans être agressif, afin de vous faire comprendre et respecter des autres. Bref, ayez le courage d’être vous-même tout en continuant à être attentif aux autres afin de trouver un compromis entre vos propres attentes et celles des autres.

Méditer sur l’amour que l’on se porte

Apprendre à s’aimer passe par méditer quotidiennement sur l’amour que vous vous portez à vous-même. Si vous avez du mal à vous aimer, vous devez d’abord savoir que l’amour existe à l’intérieur de vous et se trouve aussi partout.

Par exemple, les enfants qui manquent d’amour ne grandissent pas aussi bien que les autres enfants. S’aimer soi-même, c’est surtout s’entraîner régulièrement.

Pour méditer sur l’amour que vous vous portez, pratiquez cet exercice pendant quinze minutes environ:

Restez calme, asseyez-vous confortablement et gardez le dos droit. Fermez les yeux et commencez à respirer pendant un moment.

Pensez à la personne que vous aimez le plus dans votre entourage. Imaginez que cette personne est en détresse et ressentez l’amour que vous avez pour elle à cet instant.

Laissez cet amour et sentiment grandir en vous. Etendez cet amour à vous-même, réconfortez-vous, embrassez-vous, et dites-vous simplement: « J’ai le droit d’être aimé, et je me consacre tout mon amour ».

Etre moins perfectionniste

Certaines personnes ont du mal à accepter qu’elles ne sont pas parfaites. Si vous faites preuve de perfectionnisme ou que vous vous sentez négatif parce que vous n’êtes pas parfait, suivez trois étapes simples:

  1. Faites preuve de flexibilité
  2. Concentrez-vous sur les efforts nécessaires pour atteindre vos objectifs
  3. Mettez ces efforts en pratique

D’autre part, lorsque vous ne vous concentrez plus sur le produit final et que vous vous concentrez sur les efforts que vous devez fournir pour y arriver, vous apprécierez davantage votre travail.

L’acceptation de soi est parfois difficile, mais elle est nécessaire au bonheur. Il est important de comprendre quelles sont vos limites.

En effet, l’estime de soi est fragile et ne peut se construire que sur des fondations à la fois solides et fiables. C’est pourquoi l’acceptation de soi est la première étape de son estime de soi.

Prenez conscience que vous n’êtes pas parfait. Et, que la réalité ne correspond pas forcément à l’image idéale que vous vous donnez de vous-même ainsi que des autres à votre égard.

Gardez toujours à l’esprit que vous êtes seul responsables de vos actes ainsi que de vos choix. Lorsque quelque chose que vous entreprenez ne fonctionne pas, ne rejetez pas la faute sur les autres.

S’aimer soi-même, c’est aussi admettre ses erreurs d’humilité. Lorsque vous avez manifestement tort, ou bien que vous faites une erreur, prenez l’habitude de l’admettre en disant: « Oui, j’avais tort. ».

Assumez la responsabilité de cette erreur. Sans oublier, bien évidemment, de vous poser la question de savoir ce que vous pouvez apprendre de ce qui s’est passé.

Accepter ses défauts

Soyez conscient de vos faiblesses et apprenez les leçons de vos erreurs pour mieux rebondir et évoluer. De cette façon, lorsque vous atteignez le succès, vous pourrez ainsi récolter les fruits de votre dur labeur.

En d’autres termes, si vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes en tant que personne imparfaite, avec vos qualités et vos défauts, il est inutile de chercher à tout prix l’acceptation des autres. L’acceptation de soi passe avant tout par soi-même et non par l’approbation des autres.

Apprenez à vous aimer c’est également prendre conscience de vos propres défauts. Prenez le temps de lister vos défauts dans un carnet.

Si vous avez des difficultés, demandez-vous pourquoi les gens autour de vous vous blâment souvent. Maintenant, demandez-vous:

  • Comment gérer ces traits de personnalité négatifs ?
  • Quelles petites mesures pouvez-vous prendre pour minimiser ce défaut et en faire une force ?

Se respecter

Oser se respecter signifie ne pas faire des choses que vous ne voulez ou que vous ne pouvez pas faire pour de bonnes raisons. En effet, en priorisant ses propres besoins, son énergie, son temps ou même son argent, nous pouvons maintenir et protéger son estime de soi.

Posez-vous la question lorsque l’on vous fait une demande: « Est-ce que j’en ai réellement envie maintenant ? ». Si la réponse est « oui », alors foncez sans hésitez. Sinon, ne le faites pas. Ecouter ses propres besoins est le meilleur moyen de se respecter.

Mais également, parce que un « oui » donné à contre coeur peut être frustrant et souvent conduire à des actions inappropriées. Apprenez donc à suivre votre intuition et écouter ce que vous dicte votre coeur.

Savoir dire non, cela demande de la fermeté. Rappelez-vous toujours que nous disons non aux demandes, pas aux gens. Vous pouvez également essayer de trouver des alternatives ou un compromis qui peut être bénéfique pour les deux parties.

Chasser ses pensées négatives

Il est parfois difficile d’apprendre à vous aimer lorsque des personnes de votre entourage ont une opinion négative sur vous-même. En effet, lorsque l’on n’apprend pas à s’aimer soi-même, nous accordons le plus souvent de l’important à ce que les autres pensent de nous. Que cela soit en bien ou en mal!

D’autre part, lorsque nous avons une faible estime de soi, ces pensées négatives ou jugements négatifs peuvent venir déformer la réalité. Mais aussi, dégrader la perception que nous pouvons avoir de nous-même et ainsi notre capacité à nous aimer.

Ces jugements de valeur et pensées négatives peuvent être, par exemple :

  • Tu es nul
  • Laisse tomber, tu n’y arriveras jamais!
  • Tout le monde me déteste

Par conséquent, il est essentiel de transformer ces pensées négatives en pensées positives pour améliorer son estime de soi et apprendre à s’aimer. En d’autres termes, apprendre à s’aimer soi-même consiste à identifier ces informations négatives afin de les éliminer.

Par exemple, dans le cas d’une pensée négative telle que : « Je suis nul, je me suis planté sur toute la ligne », nous pouvons nous demander:

  • Est-ce que cette autocritique est réellement constructive ?
  • Comment pourrais-je m’y prendre pour m’améliorer et devenir une meilleure version de moi-même ?
  • Quelles actions vais-je mettre en place pour changer cette réalité ?

Nous pouvons nous assurer que ces jugements négatifs que l’on se fait à soi-même sont fondés en interrogeant une ou plusieurs personnes qui sont censées nous haïr, nous mépriser. Ceci, afin de comprendre si il s’agit bien ou non de la réalité.

Se libérer du jugement des autres sur nous-même

Beaucoup de gens ont du mal à se débarrasser des pensées négatives sur eux-mêmes. Ces pensées négatives viennent généralement de personnes extérieurs dont leurs opinions sont très importantes pour nous. En effet, nous souhaitons le plus souvent être aimé et accepté par ces personnes.

Si vous sentez que vous souffrez de pensées négatives qui vous gâchent la vie, il existe un exercice qui peut vous s’avérer très utile au quotidien. Dressez la liste des personnes qui vous ont marqué au cours de votre vie.

Souvenez-vous:

  • Des opinions ou jugements négatifs que vous avez pu recevoir sur vous-même
  • Des choses que vous entendez souvent ou même que vous pouvez prendre pour argent comptant

Prenez le temps d’y réfléchir. Après avoir énuméré dix pensées négatives vous concernant, qu’elles soient clairement exprimées ou non, écrivez à côté de la pensée négative une pensée positive qui va venir contrer cette pensée négative.

Accepter les critiques

Une mauvaise estime de soi empêche souvent d’entendre ce qui peut être bon pour nous. Nous pouvons alors voir la critique comme une insulte, la rejeter, ou bien la discréditer pour ne pas accepter la critique.

Ou alors, au contraire, la prendre au pied de la lettre, et s’en servir comme excuse pour confirmer notre manque d’estime de nous-même. Cependant, dans la plupart des cas, la critique peut être bénéfique pour nous, si elle est constructive bien entendu, et conduire à une meilleure conscience de soi.

Malgré tout, il est important de faire la distinction entre la critique inconditionnelle, qui est pour nous un jugement de valeur («étudiant moyen», «personne incompétente»), et la critique conditionnelle, qui est liée au point précis de notre comportement.

Dans tous les cas, il est primordial d’en savoir plus en posant des questions à la personne qui a émis cette critique afin de pouvoir évoluer positivement:

  • Pouvez-vous me dire comment m’améliorer ?
  • Qu’est-ce qui ne va pas ?

Eviter de se comparer au autres

Les personnes ayant une faible estime de soi ont tendance à imiter leurs propres modèles, comme elles le faisaient à l’adolescence, pour des raisons de sécurité. Mais, imiter et se comparer, c’est nier sa propre personnalité, ses besoins et ses désirs intérieurs.

C’est pour cette raison qu’il est essentiel de s’inspirer des gens que l’on admire au lieu de se comparer à eux. En d’autres termes, pour apprendre à s’aimer, on peut observer, communiquer, discuter, et apprendre des personnes inspirantes afin de cultiver son estime de soi.

Les piliers de l’amour de soi

L’amour de soi est un sujet important et compliqué que tout le monde devrait apprendre. L’amour de soi signifie être conscient de votre propre valeur, bien vous traiter et toujours espérer ce que vous avez de meilleur pour vous.

S’aimer soi-même ne signifie pas aimer toutes les parties de son être pour autant. Cela signifie plutôt être conscient de vous-même, vous accepter et prendre de sages décisions pour votre propre bonheur.

Voici les quatre piliers fondamentaux de l’amour de soi:

  • Connaissance de soi: reconnaitre ses qualités, être moins perfectionniste, accepter ses défauts pour s’améliorer
  • Affirmation de soi: apprendre à reconnaitre et écouter ses propres besoins, se respecter et savoir dire non
  • Méditation de l’amour bienveillant: prendre conscience de l’amour qui se trouve en vous et également de l’amour qui vous entoure
  • Estime de soi: se libérer du regard et de l’opinion des autres, accepter les critiques, arrêter de se comparer aux autres

Et vous, êtes vous familier avec ces quatre piliers de l’amour de soi ? Lequel de ces piliers de l’amour de soi allez-vous appliquer dès aujourd’hui ? Avez-vous des expériences à partager à ce sujet ? Ou bien, des idées de sujets que vous souhaiteriez que j’aborde plus en détail ?

Faites-le moi savoir dans les commentaires. Je serais plus que ravi d’avoir vos impressions ainsi que votre retour d’expérience sur ce sujet plus que passionnant.

Prenez soin de vous.

Namaste,

Jerome

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription