Comment apprendre la méditation ?

apprendre la méditation
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

Apprendre la méditation c’est avant tout trouver le moyen de distraire, occuper et calmer son esprit. La méditation est une méthode ancestrale de relaxation mentale pour atteindre la paix intérieure.

La méditation devient de plus en plus populaire dans les pays occidentaux. Cependant, méditer n’est pas seulement une mode, mais un antidote à l’accélération inévitable de notre vie quotidienne.

D’autre part, bien que la méditation fasse fureur, il est parfois difficile de savoir profiter de ses propriétés relaxantes. Cependant, il est difficile de trouver le temps de s’adonner aux techniques de méditation tous les jours.

En effet, il n’est pas facile d’ajouter une retraite spirituelle à notre emploi du temps déjà très chargé. Mais, parfois, cela ne prend que quelques minutes pour retrouver le bien être intérieur et enfin apaiser son mental.

Même s’il existe de nombreuses techniques de méditation, elles ont toutes en commun le fait de trouver une parfaite harmonie entre son corps et son esprit. La méditation est également un excellent outil pour retrouver sa concentration et s’ancrer.

La méthode d’apprentissage de la méditation n’est pas importante. L’important est de choisir une technique qui vous convient et pratiquer la méditation au quotidien.

De cette façon, votre capacité à rester ouvert au moment présent sera développée, et vous pourrez même la laisser aller. Si vous êtes un débutant, le but de la méditation est d’entraîner votre esprit dans le moment présent en portant votre attention sur votre respiration.

Dans un endroit calme, dix à quinze minutes par jour suffisent à bien méditer. Il existe différentes façons d’apprendre à méditer en s’amusant.

apprendre la méditation
comment apprendre la méditation

Voici quatre techniques simples à faire à la maison pour apprendre la méditation:

S’assoir confortablement

Asseyez-vous droit sur une chaise, les pieds à plat sur le sol. Ou alors, allongez-vous sur le dos avec un coussin sous vos genoux, en gardant le dos droit.

L’important est que vous vous sentiez suffisamment à l’aise pour rester assis pendant quelques minutes. Laisser votre respiration s’écouler facilement et prenez le temps de vous détendre.

Si vous craignez de vous endormir en méditant tout en étant allongé, il est préférable de vous asseoir et de rester vigilant. En effet, la méditation est différente du sommeil.

Et, si vous vous endormez, ce qui est une chose très courante au début, notamment à cause de la fatigue, ne vous inquiétez pas. Dites-vous que c’est ce dont votre corps a besoin et vous le ressentirez lors de la prochaine séance.

Lorsque vous vous allongez, placez vos bras sur les côtés et ainsi que vos mains sur le sol ou sur le ventre. N’oubliez pas que le but est de trouver une posture qui favorise la relaxation.

Par conséquent, oubliez la posture du lotus. Si vous ressentez un inconfort pendant la méditation, alors changez de posture et continuez.

Fermez les yeux. Prenez quelques profondes respirations pour libérer l’air des vos poumons, puis détendez-vous. Si vous utilisez une méditation guidée enregistrée pour le faire, commencez la méditation dès maintenant.

Porter son attention sur sa respiration

Focalisez votre attention sur votre respiration. Sentez l’air passer par vos narines et observez votre abdomen qui se dilate et se rétrécit légèrement.

Assez rapidement, si vous ne vous en rendez pas compte, vous serez vite distrait. Puis, vous commencerez à vous laisser submerger par vos flot de pensées.

Dès lors, vous voudrez alors planifier votre prochaine activité, et refaire le schéma de vos conversations récentes et laisser votre mental prendre le dessus.

Lorsque cela vous arrive, faites alors en sorte de porter votre attention sur votre respiration. Voilà, sans conteste, le véritable entraînement de la méditation: apprendre à remarquer quand votre esprit est distrait, et le ramener à votre intention de départ.

C’est un apprentissage qui s’étend au reste de votre vie et qui permet de faire cesser les ruminations. En quelque sorte, cela consiste à faire taire votre petit voix intérieure.

Quand vous notez que votre esprit est encore parti ailleurs, vous pouvez aussi laisser aller la pensée que vous avez en vous disant : je penserai à cela plus tard. Ramenez à nouveau votre attention sur votre respiration.

Peu importe le nombre de fois où vous êtes distrait, l’important c’est de revenir à votre respiration dès que vous vous en apercevez.

Accueillir ses émotions

Pendant la séance de méditation, vous laissez vagabonder vos émotions comme des nuages ​​dans le ciel. Vous ne devez absolument pas vous concentrer sur vos sentiments et vos émotions, mais simplement prendre conscience de leur existence.

Les émotions pénètrent dans votre corps, vont et viennent de façon naturelle. Vous observez vos émotions et ce qui se passe ici et maintenant.

Vous ne recherchez pas un état de conscience spécifique, ni même une émotion ou une pensée positive. En pratiquant la méditation, vous n’essaierez pas de vous débarrasser de l’inconfort que votre ego peut vous apporter.

Ne jugez pas vos émotions. Ne rejetez rien et acceptez ce qui se passe dans le moment présent. Accueillez vos émotions, puis lâchez prise.

Soyez ouvert à tout ce qui se passe à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur de vous. Quelque soit le moment, contentez-vous simplement de porter votre attention sur l’instant présent.

Apaiser le flot de pensées

Tout au long de la journée, les pensées se succèdent dans notre esprit. Et, il n’y a pas une seule seconde pendant laquelle nous ne sommes pas envahis par nos propres pensées. Notre esprit peut alors sembler submergé par nos pensées.

Ce qui peut augmenter notre niveau de stress au quotidien. Nous réalisons également que nous avons parfois très peu de contrôle sur nos pensées.

Ne pensez pas à ne pas penser, n’essayez pas de vous concentrer sur quoi que ce soit. En fait, votre esprit ne doit reposer sur rien.

La méditation vous permet d’apaiser le flot de pensées et de prendre du recul par rapport à toutes ces pensées. Méditer nous permet également d’améliorer notre concentration et d’être plus présent à ce que nous faisons.

Mais aussi, de prêter plus d’attention à notre corps, d’être plus attentifs à nos désirs les plus profonds et de pouvoir mieux écouter les autres. Améliorer notre attention et notre concentration peut également nous rendre efficaces.

C’est le fondement de tout travail de développement intérieur au travers de la méditation. Et donc, un premier pas significatif vers l’atteinte de la plénitude et du bien être intérieur.

Vous constaterez que l’approche mentale de la méditation est très différente de celle que l’on peut retrouver dans la relaxation. Paradoxalement, lorsque vous lâcher prise votre objectif à attention, l’impact bénéfique et durable de votre apprentissage de la méditation se reflétera dans votre vie.

Conseils pour apprendre la méditation

La pratique de la méditation a un effet positif sur tout le corps. Nous gérons mieux le stress et trouvons la paix intérieure et l’équilibre.

Ces facteurs psychologiques affectent à leur tour les fonctions vitales de notre corps, telles que la pression artérielle, le système immunitaire et le taux de cholestérol.

En effet, la méditation améliore la résistance au stress, aide à surmonter la dépression, soulage l’anxiété, les troubles du sommeil, la douleur, et renforce le système immunitaire, le système cardiovasculaire.

En d’autres termes, l’apprentissage quotidien de la méditation améliore votre santé globale. Voici les nuits conseils essentiels pour apprendre la méditation:

  • Choisissez un endroit calme pour la méditation: veillez à ne pas être dérangé par le bruit environnant.
  • Méditez régulièrement, de préférence à une heure fixe: faites de la méditation une habitude quotidienne. Dix minutes suffisent au début.
  • Trouvez des vêtements chauds et confortables: lorsqu’il est immobile, le corps se refroidit rapidement. N’oubliez pas de porter des vêtements doux et chauds.
  • Optez pour une position assise confortable: assis en position du lotus, assis les jambes croisées, il faut se sentir bien.
  • Tenez-vous droit: redressez votre colonne vertébrale, inclinez légèrement votre menton vers votre poitrine et détendez vos épaules.
  • Laissez votre esprit vagabonder: acceptez toutes les pensées qui surgissent et lâchez prise.
  • Soyez conscient de votre respiration: en méditation, la respiration sert principalement à vous calmer et vous détendre. En vous concentrant sur votre respiration, vous pouvez porter votre attention sur le moment présent.
  • Fixez un objet: placez un objet neutre devant vous, observez et concentrez-vous sur votre respiration.

Et vous, quel conseil allez-vous suivre aujourd’hui ? Faites le moi savoir dans les commentaires.

Prenez soin de vous.

Namaste,

Jerome

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription