commencer la méditation
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

Commencer la méditation peut être difficile à faire au premier abord. En effet, la méditation ne s’apprend pas du jour au lendemain.

Vous devez persévérer, surtout si vous avez du mal à ralentir dans votre vie quotidienne. Comme il est dit le plus souvent, la patience est la source de toutes les vertus.

Appliquez ce concept de patience et de persévérance à la méditation. Si vous ne parvenez pas à apaiser votre mental les premières fois, n’abandonnez surtout pas.

Une pratique régulière de la méditation peut améliorer votre santé. L’endroit où nous méditons est également un élément très important lorsque l’on souhaite méditer dans les meilleures conditions.

En prenant du recul à chaque fois que vous méditez, il est possible de prendre conscience des améliorations que vous pouvez apporter à votre quotidien afin de mieux se reconnecter à soi. Mais, soyez bienveillant envers vous-même.

Encore une fois, acceptez le fait que la méditation peut être difficile à appréhender au début. Mais, sachez porter votre attention sur les bénéfices d’un pratique quotidienne de la méditation.

  • Etes-vous plus serein et plus zen au quotidien ? Avez-vous atteint le calme et la plénitude que vous recherchiez au travers de la pratique de la méditation ?
  • Parvenez-vous à calmer votre mental lorsque vous méditez ?

Pratiquez la méditation chaque jour tout en adoptant une attitude plus positive et bienveillante envers vous-même. Cela vous permettra de mieux vous comprendre et vous accepter.

commencer la méditation
Comment commencer la méditation

Pour bien commencer la méditation, il est préférable de suivre cinq règles simples pour faciliter votre apprentissage:

Trouver le moment propice

Essayez de méditer à différents moments de la journée peut vous aider à trouver le moment qui vous convient le mieux. Cela peut être idéalement le matin pour bien démarrer la journée. Ou bien, le soir pour évacuer les tensions de la journée et vous aider à mieux dormir.

Fixez-vous un temps de méditation et respectez-le! L’approche idéale est de méditer dix minutes par jour au départ et d’augmenter petit à petit la durée en fonction de votre progression. Personnellement, au moins pour les débutants, je recommande de régler l’heure de fin de votre séance de méditation avec une alarme.

En effet, lorsque nous méditons, le temps passe d’une manière complètement différente. Par conséquent, le risque est de se déconcentrer en se demandant depuis combien de temps nous méditons toutes les 2 minutes.

C’est pour cette raison qu’il est très important, pour éviter toute perturbation possible, de fixer une durée pour la pratique de la méditation. Puis, de régler une alarme sur votre téléphone afin d’éviter d’être perturbé par le temps.

En effet, de cette façon votre téléphone vous informera que vous avez atteint l’heure requise. Bien sûr, il n’y a aucune obligation de vous arrêter quand l’alarme retentit! Vous pouvez très bien poursuivre la séance de méditation si vous en ressentez le besoin.

Je vous suggère d’utiliser des plages horaires fixes pour la pratique de la méditation. Fixez votre propre horaire, ou mieux combinez la méditation avec d’autres activités que vous pratiquez tous les jours (par exemple, se brosser les dents, prendre un bain …). En d’autres termes, intégrez la méditation à votre routine matinale.

Si vous éprouvez des difficultés à tenir la pratique de la méditation dans le temps, persévérez et ne vous découragez pas! La clé essentielle est la constance dans la pratique de la méditation.

Bien choisir le lieu

Lorsque vous débutez la méditation, il est préférable de choisir un endroit où il n’y a ni bruit ni interférence visuelle. Le silence est la règle.

Premièrement, choisissez un environnement qui vous est familier (comme son chez-soi). Cela peut vous aider à vous détendre.

Pour vous aider, vous pouvez allumer des bougies, de l’encens, vous asseoir confortablement sur le table et placer un coussin confortable. Un fond musical silencieux et calme peut également aider certaines personnes à se relaxer.

La musique peut vous aider à commencer la méditation. Une musique douce et apaisante peut vous aider à vous détendre. Il en va de même pour la méditation.

La musique instrumentale ou le bruit apaisant peuvent vous aider à vous concentrer sur votre objectif: la méditation. Vous pouvez choisir librement le son du chant des oiseaux, des vagues de la mer, du tonnerre ou de la pluie.

La clé est de trouver un contenu musical que vous pouvez utiliser en fond sonore afin de vous aider à vous focaliser sur le moment présent, ici et maintenant. Ce type de bruit qui peut vous apaiser est d’ailleurs très facile à trouver sur YouTube.

En d’autres termes, choisir un lieu à la fois calme et apaisant et créer un cadre reposant peut s’avérer vital quand vous commencez à méditer. Même si, avec la pratique, vous pouvez apprendre à ignorer le bruit et l’environnement.

Avoir la bonne posture

Pour commencer la méditation, vous pouvez choisir la position en tailleur ou bien la position du lotus.

Dans les deux cas, il est préférable de vous asseoir sur un tapis et d’utiliser un petit coussin. Il existe deux types de positions du lotus:

  1. Le semi-lotus: croisez les jambes, avec votre pied gauche posé sur le périnée, et votre pied droit au-dessus du mollet ou même de la cuisse.
  2. La fleur de lotus entière: gardez les jambes croisées, le pied gauche sur la cuisse droite, et le pied droit sur la cuisse gauche.

Si vous n’êtes pas habitué à cette position et si vous ne vous sentez pas à votre aise, vous pouvez très certainement envisager de choisir un position assisse (sur une chaise ou un canapé). Il n’y a rien de mal à cela, bien au contraire.

De cette façon, gardez le dos droit et les pieds à plat sur le sol. Les jambes se combattent. Mettez vos mains sur vos genoux. Votre dos ne doit pas reposer sur le dossier.

En méditation, il est important de trouver un équilibre qui convient à votre corps. Cet équilibre du corps favorisera ainsi, par la même occasion, l’équilibre de l’esprit.

Allongez la colonne vertébrale pour trouver le bon angle d’inclinaison vers l’arrière, ce qui vous permettra de rester droit sans effort. Maintenez cette position et détendez le reste du corps.

Dans tous les cas, il est primordial pour avoir la bonne posture de garder la colonne vertébrale bien droite, avoir les yeux fermés ou fixés sur un point devant vous.

Pour une meilleure pratique de la méditation, gardez le dos droit et abaissez légèrement le menton. Il est important que le dos reste droit pour ne pas être avachi pendant la méditation. Restez immobile et détendez-vous.

Lâcher prise

Au début, il vous sera difficile de ne pas penser à votre anxiété, vos désirs, votre liste de choses à faire … Ne vous en faites surtout pas! Il faut un certain temps pour accueillir vos pensées sans les juger au travers de la méditation.

Lorsque vous êtes submergé et bouleversé, votre cerveau reprend son tourbillon de pensées habituel. Ne vous jugez pas et ne vous culpabilisez pas. C’est tout à fait normal de ressentir des émotions et pensées négatives.

Prenez du recul et observez vos pensées et émotions et ce que cela procure dans votre corps. Écrivez vos pensées et collez leur mentalement une étiquette pour mieux les verbaliser. Laissez vos pensées s’en aller afin de vous en libérer.

Portez votre attention sur votre respiration, votre corps et le bruit ambiant pour vous recentrer sur le moment présent. Au début, vous pouvez vous sentir déstabilisé par vos pensées négatives. Mais ne vous sentez pas découragé pour autant. Peu à peu, vous parviendrez à fixer votre attention sur vos ressentis sans le moindre effort.

Lâchez prise! Dans chaque leçon, vous remarquerez vos progrès et apprendrez à apprivoiser vos sentiments sans essayer de contrôler vos ressentis.

Se focaliser sur sa respiration

Bien respirer profondément et porter son attention sur sa respiration sont les premières étapes pour commencer la méditation. C’est la première technique de relaxation qui est la plus simple à mettre en œuvre.

La respiration peut avoir sur le long terme des effets bénéfiques sur votre corps et vous permettre de vous détendre et vous libérer de votre stress.

Focalisez-vous sur votre respiration. Lorsque vous entrez en respiration, suivez le trajet de votre respiration par le nez quand vous inspirez puis ensuite jusqu’aux poumons pendant la phase d’expiration.

La technique de méditation la plus simple à pratiquer est de compter les respirations.

En d’autres termes, vous devez compter chaque inspiration et chaque respiration avec le même nombre de fois. Les étapes sont les suivantes: 1 inspirez-1 expirez; 2 inspirez-2 expirez; 3 inspirez-3 expirez; …. Et, ainsi de suite, jusqu’à arriver à 10.

Lorsque vous atteignez 10, recommencez sur 3 à 5 cycles de respiration. Cela est amplement suffisant!

Votre esprit peut s’égarer par moment pendant l’exercice de respiration. C’est tout à fait normal et il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Lorsque vous remarquez que vous êtes sur le point de vous laissez envahir par vos pensées, souriez et respirez profondément. Répétez « 1 » et recommencez. Vous pouvez vous sentir un peu frustré et déçu, mais il est normal de ne pas rester concentré lorsque l’on débute la méditation.

Les bases pour commencer la méditation

Sachez faire preuve de patience! Une seule séance de méditation ne peut vous apporter qu’une période relativement courte de paix et de relaxation. Mais, il faut bien un début à tout ;-).

Allez y pas à pas! C’est ainsi que vous construirez des fondations solides pour la pratique de la méditation au quotidien.

Voici la synthèse des règles essentielles pour commencer la méditation dans le calme:

  • Choisir un endroit apaisant: veillez à ne pas être dérangé. Qu’il s’agisse de personnes, de bruit environnant ou d’équipement numérique.
  • Méditer régulièrement, de préférence à heure fixe: faites de la méditation une habitude quotidienne. Dix minutes suffisent au début, mais vous pouvez prolonger ce temps si nécessaire.
  • Trouver une posture confortable: la position du lotus, assis les jambes croisées ou talons hauts, peut convenir parfaitement. Un tapis, une serviette ou une chaise peuvent vous aider à rester stable et à vous détendre.
  • Se tenir droit: redressez votre colonne vertébrale, inclinez légèrement le menton vers votre poitrine, détendez vos épaules et laissez-les reculer.
  • Etre conscient de votre respiration: la respiration est utilisée pour apaiser et se détendre. Nos pensées oscillent entre le passé et le futur. En nous concentrant sur la respiration, nous absorbons le présent.
  • Laisser l’esprit vagabonder: acceptez toutes les pensées qui vous viennent, mais ne le juger pas. En d’autres termes, vous n’êtes qu’un observateur: vous comprenez ces pensées et vous les laissez passer afin de vous en libérer.

Et pour vous, à quoi ressemble une séance de méditation ? Faites le moi savoir dans les commentaires.

Prenez soin de vous.

Namaste,

Jerome

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription