éviter un burnout
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

Fatigue et stress sont le plus souvent des signes avant-coureurs du burnout. Pour cela, le travail exigeant qui vous passionne peut vite devenir un cauchemar au quotidien. Même si vous désirez réussir, faites en sorte de ne pas vous fatiguer afin d’éviter un burnout.

En effet, il peut être assez facile de tomber dans le cercle vicieux de la productivité au travail. Alors, méfiez-vous et fixez-vous des limites lorsqu’il y a des signes de surmenage.

« Trop c’est trop… je n’en peux plus, je craque! ». Voici le genre de phrase que vous vous dites quand vous tombez malheureusement dans les mauvaises rouages du burnout.

A bout de nerfs, prêt à mordre ou à verser des larmes, vous ne vous reconnaissez plus. Les sentiments deviennent confus, provoquant un dysfonctionnement des relations nuisibles.

Détectez et vérifiez soigneusement les mauvaises expériences dans votre quotidien rapidement pour éviter l’épuisement professionnel. Le burnout affecte le corps et l’esprit. Ce phénomène est, malheureusement, assez courant car il peut arriver autant dans le contexte professionnel que personnel.

En sachant écouter nos propres opinions et celles de ceux qui nous veulent vraiment, nous pouvons nous protéger du burnout. Cependant, ces mesures préventives de l’épuisement professionnel ne sont efficaces que si nous les gardons à l’esprit chaque jour.

éviter un burnout
comment éviter un burnout

Voici les quatre astuces pour éviter un burnout ou l’épuisement professionnel:

Apprendre à déléguer

Au travail comme à la maison, essayer de faire l’impossible, ce n’est pas s’aider soi-même. Mais bien plutôt l’inverse en fin de compte!

En effet, endosser une charge de travail et des responsabilités importantes sur vos épaules est plus susceptible de vous porter préjudice en vous épuisant et vous rendant moins efficace. Et, bien entendu, comme vous pouvez vous en douter, cela ne vous sera pas d’un très grande aide bien au contraire.

Si vous pensez que les missions que vous êtes en train de réaliser sont trop lourdes, n’ayez pas peur de déléguer certaines tâches à vos collègues. N’oubliez pas également que vous pouvez accepter une main tendue si vous en ressentez le besoin.

Adopter un mode de vie sain

À long terme, des nuits courtes ou entrecoupées de réveils nocturnes peuvent entraîner une fatigue physique et mentale. Afin de résoudre ce problème, il n’y a pas de secret : il faut dormir !

En effet, une bonne nuit de sommeil paisible équivaut en règle générale à plus ou moins 8 heures de sommeil. Assurez-vous de vous en tenir à ce cycle.

D’autre part, lorsque l’on est stressé, nous avons tendance à manger quelques aliments pour compenser et à consommer plus de stimulants (café, soda, alcool…) que d’habitude. Cependant, ces boissons à vertues énergisantes créent une pression plus importante qu’à l’accoutumée.

C’est pour cette raison que choisir une alimentation saine et équilibrée est essentiel pour rester en bonne santé et réduire les risques de burnout. Il y a un d’ailleurs une citation qui porte tout son sens à ce propos :

Un esprit sain dans un corps sain!

Mens sana in corpore sano – Extrait de la dixième satire de Juvénal

De plus, qu’il soit d’origine professionnelle ou bien tout simplement personnelle, le burnout est presque toujours indissociable du stress. Ainsi, pratiquer la méditation de manière régulière seul ou en groupe est un excellent moyen de relâcher les tension accumulées dans notre quotidien.

Puis, au fur et à mesure que le stress diminuera, le risque d’épuisement professionnel sera également minimisé. Mais encore, comme la méditation, la pratique du sport permet d’évacuer les tensions et d’apaiser son mental.

Pratiquer une activité physique régulière peut donc ainsi entretenir votre corps et prévenir l’épuisement professionnel. Que cela soit la course à pied, la marche, le sport en salle ou bien la natation, toute activité est bonne pour prendre soin de soi!

Prendre du temps pour vous

Lorsque l’on entre dans un engrenage de surcharge de travail parfois excessive, il est souvent facile d’oublier de se rendre compte qu’il y a une vie après le travail. C’est pour cela, qu’il est important de trouver un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

En effet, il est tout à fait normal de vouloir faire ses preuves dans le contexte professionnel et de donner son maximum pour que notre employeur soit satisfait de nous. Mais, cela ne doit pas l’être en dépit de votre bien être personnel et celui de votre entourage.

D’autant plus que vos propres peuvent vous être d’un grand soutien, notamment dans les moments difficiles. Pour résumer, faites en sorte de prendre soin de vous ainsi que de votre entourage!

Remettre à plus tard une tâche de dernière minute par manque de temps ne fait pas de vous une personne non rigoureuse dans votre travail. Au contraire, savoir dire non lorsque l’on est submergé de boulot peut être un excellent moyen de préserver son bien-être ainsi que sa santé physique et mentale.

En d’autre termes, dire non ne fait pas de vous quelqu’un d’incompétent. Cela signifie plutôt que vous êtes une personne qui sait reconnaitre ses propres limites et se respecter. Il vaut même mieux dans certains cas être honnête et dire « je ne peux pas » que de dire « oui » en sachant pertinemment que vous ne serez pas en mesure d’honorer la tâche qui vous incombe.

S’autoriser à se détendre

Sauter la pause déjeuner pour continuer à travailler sur un dossier n’est en aucun cas un gain d’efficacité professionnelle, bien au contraire. En effet, en ne vous autorisant pas de pause pour manger ou bien en mangeant sur le pouce, vous prenez le risque d’avoir de moins bonnes performances.

Mais aussi, de réduire votre capacité de concentration à cause de la fatigue accumulée. Faites en sorte de vous accorder des temps de pauses régulières afin de récupérer et de vous permettre d’être plus serein au travail.

D’autre part, il faut bien reconnaitre que les appareils électroniques tels que les tablettes, ordinateurs et téléphones portables ont pu bien changer drastiquement notre manière de vivre au quotidien. Il en va de soi que cela nous rend la tâche plus difficile hors du contexte professionnel.

Ce que j’entends par là c’est que rien ne vous empêche de répondre à un coup de fil professionnel ou gérer un dossier urgent en dehors des heures de bureau. C’est pour cela qu’il est primordial d’apprendre à déconnecter vos appareils électronique ou bien désactiver les notifications lorsque vous n’êtes plus au travail pour éviter tout débordement.

Conseils pour éviter un burnout

Le meilleur moyen d’éviter l’épuisement professionnel est de se protéger du stress. Mais aussi, maintenir une charge de travail raisonnable, apprendre à dire non, éviter d’être trop perfectionniste. Et surtout, ne pas oublier de vous détendre de temps en temps afin de souffler un peu.

Voici les cinq conseils les plus utiles pour éviter le burnout :

  • Fixez-vous des objectifs réalisables: planifiez votre travail en fonction de vos capacités et du temps disponible.
  • Assurez-vous de vous organiser autant que possible: Prenez de l’avance sur vos tâches en cours si vous le pouvez, c’est une bonne façons d’anticiper les potentiels imprévus.
  • Faites des pauses régulières tout au long de la journée: profitez-en pour vous détendre, même si ce n’est que quelques minutes. Et surtout, évitez de sautez un repas même si c’est pour terminer un dossier urgent…
  • N’hésitez pas à déléguer ou à demander de l’aide si nécessaire: demandez conseil à vos collègues lorsque vous rencontrez des difficultés. Et aussi, sachez déléguer pour répartir la charge de travail si l’occasion se présente.
  • Apprenez à déconnecter: faites en sorte de ne pas penser au boulot pendant vos congés pour garder l’esprit le plus clair possible.

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription