Comment gérer son hypersensibilité ?

gérer son hypersensibilité
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

Gérer son hypersensibilité émotionnelle est évidemment un défi de tous les instants. Nous aimerions bien la contrôler en un claquement de doigt. Sauf que dans la vraie vie, ça ne marche pas vraiment comme ça.

L’hypersensibilité n’est pas une anomalie, au contraire, elle est tel un diamant à l’état brut. Celui-ci doit être façonné au cours du temps pour briller et rayonner à son plein potentiel.

Cela est très important de le mettre en évidence afin de vous permettre enfin d’oser être la personne que vous devez réellement être. Et ainsi de vivre en harmonie et en paix avec vous même. Oui, vous pouvez apprivoiser votre hypersensibilité et en faire une réelle force!

Une fois que vous acceptez ce trait de personnalité, vous pouvez en faire un atout dans votre vie professionnelle, sociale et familiale. L’hypersensibilité n’est en aucun cas un obstacle, elle possède de nombreuses qualités qui vous rendent exceptionnels.

Vivre ses émotions et ses sentiments avec force n’est ni un défaut ni même une faiblesse. Cependant, lorsque vous êtes perdu, il peut être difficile de tolérer certaines situations. Il est important de reconnaître et d’accepter vos propres différences.

Vous serez rassuré et essaierez d’arrêter de vouloir ressembler aux autres pour rentrer dans une case. En étant très conscient de votre hypersensibilité au quotidien, vous pourrez la respecter. Évitez les situations qui vous mettent mal à l’aise et ne vous sentez pas coupable de sortir de la norme.

gérer son hypersensibilité
Comment gérer son hypersensibilité

Pour mieux gérer son hypersensibilité, voici les six conseils utiles à appliquer au quotidien :

Prendre du recul

«Vous êtes trop émotif», «Ne pleurez pas devant les autres». Les personnes hypersensibles connaissent ce genre de remarques ou moqueries qu’elle peuvent avoir concernant leur personnalité. Mais lorsque nous exprimons nos émotions, il n’y a pas de quoi avoir honte.

Après une dure journée, pleurer à la maison ou dans les lieux publics ne nous rendra pas vulnérables ou faibles pour autant. La stigmatisation des hypersensibles est liée à «la façon dont nos parents ou éducateurs perçoivent notre hypersensibilité».

Si nous ne pouvons pas parvenir à éviter la frustration liée à l’expression de nos propres émotions, la méditation ou commencer une thérapie peuvent aider. Lorsque vous avez un conflit d’opinion avec un partenaire ou une personne que vous connaissez depuis longtemps, il est important de dire ce que vous ressentez.

Si nous ressentons que l’argument n’a pas de sens, alors «il vaut mieux ne pas quitter la pièce et attendre que la colère ou les pleurs disparaissent, plutôt que de répéter la même scène tout le temps».

L’important est de faire un pas vers l’autre et relativiser en prenant du recul sur la situation. Par exemple, dites à la personne «Nous en discuterons plus tard».

Apprendre à lâcher prise

La plupart du temps, nous essayons de tout contrôler. Cette méthode est particulièrement énergivore et est généralement inefficace. Ce qui affecte profondément notre moral ainsi que notre santé et notre efficacité s’en ressent aussi affaiblie.

Par conséquent, pour apprendre à lâcher prise, il est important d’être conscient des choses sur lesquelles nous ne pouvons pas agir. Lâcher prise nous permet de conserver notre énergie et de ne pas s’épuiser inutilement.

En effet, ceci est un élément essentiel pour les personnes hypersensibles car elles ne disposent pas d’un stockage d’énergie illimité. La plupart de nos soucis quotidiens viennent du fait d’essayer d’avoir une action pour les choses aucun nous n’avons aucun contrôle.

Par conséquent, adopter une attitude de lâcher prise est très important pour maintenir notre santé et notre tranquillité, car nous ne réfléchissons plus aux émotions et aux pensées négatives.

Lorsque vous réalisez que vous commencez à ressentir de la pression sur des histoires passées ou des événements futurs, revenez dans le moment présent, afin de vous reconnecter à vous même ici et maintenant

Accepter ses émotions

Afin de calmer les émotions, le temps de respiration peut être prolongé en prolongeant le temps d’expiration tout en gardant les yeux fermés. Il est primordial de répéter cet exercice trois à six fois afin de ralentir son rythme respiratoire. « La respiration permet vraiment de limiter l’impact émotionnel ».

Le deuxième exercice consiste à rétablir le contact avec les trois supports du corps. On peut visualiser que ses pieds sont bien ancrés au sol, être parfaitement assis sur une chaise, ses mains sur la table et ses yeux fermés. Si vous êtes en réunion et ressentez une émotion venir, vous pouvez vous concentrer sur les trois supports et fermer les paupières. « Fermer les yeux va calmer votre cerveau ».

Le troisième exercice consiste simplement à marcher. Quand nous ressentons nos émotions monter au point de devenir incontrôlables, nous pouvons sortir marcher quelques minutes afin de décompression.

« Si vous vous sentez malheureux, vous pouvez vous éloigner rapidement pour vous débarrasser de la tension, même si on sent que notre souffle s’accélère. Au contraire, si nous essayons de nous calmer, nous marcherons et respirerons lentement. »

Permettez-vous d’être tout simplement vous-même avec votre hypersensibilité, et ne pas se laisser affecter par ses émotions en faisant en sorte de les contrôler.

Cela vous permettra de mieux résister au stress et au stress quotidien, y compris dans son environnement professionnel. « Ceux qui se laissent submerger par leurs émotions sont généralement ceux qui ne s’autorisent pas de moments pour décompresser ».

De plus, si l’extrême empathie peut être vue comme un point de vue négatif, au contraire, elle est très appréciée dans le monde du travail d’aujourd’hui et représente une véritable «compétence».

Nous pouvons même parler d’intelligence émotionnelle. Tout simplement, parce que vous avez la capacité de vous mettre à la place de votre interlocuteur.

Prendre conscience de sa valeur

Tout d’abord, vous devez d’abord réaliser que vous êtes hypersensible et chanceux comme ça. Vous êtes une personne exceptionnelle, n’en doutez plus!

Pour reprendre confiance en soi, dites-vous chaque jour quelques phrases positives comme « je suis confiant de mon potentiel et de mes capacités », « je m’aime et je m’accepte tel que je suis ». L’important est de trouver une phrase qui vous convient et résonne en vous.

Vous pouvez enregistrer la voix et écouter ces phrases ou les mettre sur des notes à lire chaque jour pour vous en imprégner. Le plus important est que vous croyiez en votre potentiel et en votre valeur.

En vous remplissant de pensées positives, vous changez votre vibration et attirez ces belles choses dans votre vie.

Avoir un environnement rassurant

L’odeur, la lumière, le niveau sonore, la distance et la circulation de l’air sont tous des détails très sensibles qui peuvent être décisifs ou gênants. De plus, les personnes hypersensibles préfèrent généralement travailler seules ou paisiblement dans des bureaux fermés.

En plus de ces paramètres spatiaux, ces profils ont plus tendance à s’épanouir dans un environnement professionnel attentionné, convivial, où règne l’entraide et la solidarité. Ainsi, il est important pour une personne hypersensible d’éviter les conflits autant que possible.

Les personnes hypersensibles ne peuvent coopérer et avoir pour hiérarchie n’importe qui. La plupart d’entre eux doivent se sentir en adéquation et cohérence avec les valeurs de l’entreprise, et les comportements de l’équipe.

Les conditions de travail ou la nature des activités peuvent également aggraver l’hypersensibilité. En effet, l’hypersensibilité n’est pas étrangère à la sur-utilisation. Cela est grandement amplifié par le nombre incommensurables d’emails, messages et notifications pour nous recevons chaque jour.

Se débarrasser de ses habitudes est beaucoup plus difficile aujourd’hui que par le passé. De plus, nous sommes clairement dans une ère technologique. En conséquence, nos seuils d’attention et de tolérance sont dépassés de plus en plus vite et nos émotions débordent.

Mieux se connaitre

La première chose à faire est de reconnaître son hypersensibilité et d’accepter sa différence. Tant que la personne ne se rend pas compte qu’elle est trop sensible, elle souffrira et voudra être comme les autres alors qu’elle ne le sera pas.

Autre point important: la compréhension de l’hypersensibilité doit être claire. Quelle impression avons-nous de nous-mêmes et que représente-t-elle?

L’hypersensibilité, en particulier dans le monde du travail, peut devenir rapidement un handicap au quotidien. Notamment, si l’on décide de l’ignorer. Mais c’est loin d’être le cas, Ce n’est pas une faiblesse.

Il est difficile d’accepter que vous êtes spécial, c’est-à-dire que vous serez traité différemment alors que vous êtes une personne comme les autres.

Accepter et reconnaitre votre hypersensibilité semble être le meilleur moyen d’améliorer ce trait de personnalité. Se connaître, c’est savoir s’écouter, comprendre ses préférences, ses limites et se donner les moyens de mieux comprendre les défis de la vie quotidienne.

Récapitulatif des conseils pour gérer son hypersensibilité

Voilà, vous venez de voir les six principaux conseils pour gérer son hypersensibilité au quotidien. Pour conclure, voici un résumer des concepts fondamentaux qui ont été abordés dans cet article :

  • S’isoler ou apprendre à décompresser et prendre du recul vis à vis d’un incident ou d’une situation. Ceci afin de prendre de la hauteur et voir les choses sous un autre angle
  • Accueillir ses propres émotions et apprendre à écouter et exprimer ses besoins et sentiments
  • Lâchez prise et éviter de se concentrer sur la résolution des problèmes. Arrêter de se focaliser sur les choses pour lequel l’on a aucun contrôle.
  • Apprenez à respirer, à respirer, à vous séparer de l’esprit et à vous reconnecter au corps
  • Redécouvrir le concept de bonheur. Oser s’amuser et profiter à nouveaux des choses simples et de chaque cadeau que nous offre la vie
  • Apprendre à mieux se connaitre, se comprendre
  • Retrouver la confiance en soi en prenant conscience de ses qualités, capacités et compétences
  • Développer de l’empathie, savoir se mettre à la place de l’autre

Et vous, quel conseil appliquez vous pour gérer votre hypersensibilité au quotidien ? Avez vous d’autres suggestions à proposer issues de votre expérience personnelle ? Avez vous des défis à relever au quotidien pour gérer votre hypersensibilité ? Si oui, lesquels ?

Faites le moi savoir dans les commentaires. Je serais ravi d’en savoir plus sur vous et de connaitre votre parcours d’hypersensible.

Je vous remercie pour votre lecture ainsi que votre attention.

Prenez soin de vous.

Namaste,

Jerome

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription