Comment vaincre la procrastination ?

vaincre la procrastination
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

À première vue, vaincre la procrastination n’est pas forcément simple. Selon les statistiques, une personne sur cinq a tendance à développer une procrastination chronique.

Avez-vous trouvé une bonne excuse pour reporter certaines tâches à la maison ou au travail jusqu’à la dernière minute ? Avez-vous déjà subi les conséquences d’une facturation tardive en vous disant: «J’ai le temps» ?

« Après tout, si je ne fais pas ça aujourd’hui, je le ferai (peut-être) demain … »

Ce sont des signes de procrastination. C’est un grand ennemi qu’il est parfois assez difficile à se débarrasser dans notre quotidien.

Nous associons souvent la procrastination à un comportement d’évitement. Nous tergiversons lors de l’exécution de tâches ou de la poursuite d’objectifs. De plus, pour des raisons irrationnelles, procrastiner amène à s’écarter des tâches ou des objectifs que nous nous fixons ou que nous nous assignons.

Il ne faut donc pas confondre la procrastination avec le fait d’éviter ou de reporter la prise de décision. Procrastiner est plus lié à un contexte pour lequel nous sommes amenés, de manière inconsciente, à remettre une action donnée à plus tard.

La procrastination, du point de vue de la psychologie, fait référence à une habitude que possède une personne de reporter les tâches ou activités prioritaires et de les remplacer par des activités moins importantes.

En d’autres termes, la procrastination consiste à remettre à demain ou retarder les choses que nous pouvons réaliser sur le moment. Le fait de procrastiner peut même devenir un réflexe naturel qui nous empêche de nous révéler à notre plein potentiel.

vaincre la procrastination
comment vaincre la procrastination

Mais, est-il possible de vaincre la procrastination et d’éviter de remettre sans cesse les choses au lendemain ? Procrastiner, est-ce réellement un obstacle à son épanouissement personnel et son bien être intérieur ?

Quelles sont les causes de la procrastination ?

Il peut y avoir une relation causale entre la procrastination et les maladies et comportements suivants:

  • anxiété
  • faible confiance en soi
  • perfectionnisme
  • ennui
  • auto-sabotage
  • apathie
  • impulsivité

D’autres facteurs peuvent également être liés à la procrastination:

  • peur de l’échec ou de la difficulté
  • peur du succès
  • manque de motivation
  • perte de concentration
  • burnout ou épuisement professionnel
  • manque de plaisir et de récompenses immédiates

Voici, dans le détail, les trois principales causes menant à la procrastination:

Peur

Si vous avez tendance à remettre au lendemain, c’est peut-être par peur de l’échec. Vous avez peur de passer à l’action parce que vous vous dites que si vous terminez la tâche et échouez, vous finirez par vous sentir déçu et vous pourriez décevoir votre entourage.

Par conséquent, vous ne souhaitez prendre aucune mesure pour éviter une défaillance potentielle.

Parfois, vous pouvez également procrastiner par peur du succès. Vous vous dites que le succès signifiera assumer de nouvelles responsabilités ou vous retrouver dans une situation inconnue et ne pas atteindre votre objectif.

Par conséquent, vous procrastinez parce qu’au moins vous êtes familier avec la situation actuelle.

D’autre part, vous pouvez également procrastiner parce que vous avez peur de déplaire et vous voulez que tout soit parfait. Vous vous mettez alors beaucoup la pression.

De plus, parce que vous avez de grandes attentes envers vous-même et que la tâche devient disproportionnée, vous serez découragé et préféreriez procrastiner.

Manque de motivation, énergie et challenges

Une raison essentielle qui amène à procrastiner est la fatigue (ou le manque d’énergie). Lorsque nous sommes fatigués ou que nous n’avons pas eu un apport de sommeil suffisant, il est fort probable d’éprouver beaucoup de difficultés lorsque l’on débute des activités.

Surtout, quand il s’agit d’activités qui demandent de la concentration ou beaucoup d’efforts. Nous ne trouvons alors pas la force ni la volonté nécessaire pour trouver l’énergie et la motivation dont nous avons besoin pour passer à l’action.

En d’autres termes, la fatigue affecte notre niveau d’énergie et réduit notre volonté. Ce qui conduit inévitablement à la procrastination. C’est pour cela que nous avons tendance à reporter nos plans au lendemain…

La solution pour rebooster notre énergie et vaincre la procrastination ?

Passez une bonne nuit de sommeil et planifiez les tâches les plus difficiles au moment de la journée où vous êtes le plus en forme.

De plus, vous souvenez-vous de ces tâches plates ou ennuyeuses qui ne nous poussent pas à nous challenger ?

L’ennui et le manque de challenges sont les causes majeures de la procrastination. Quand quelque chose nous dérange, nous trouverons toujours toutes les raisons possibles pour remettre à plus tard…

Lorsque nous prenons conscience de cette réalité, nous pouvons toujours essayer de déléguer ces tâches, de les externaliser ou de les terminer le plus tôt possible afin de passer à autre chose.

Enfin, il y a aussi un manque de motivation. Ce facteur peut être le pire car il met en évidence à un problème réel et évident: le manque de vision et d’objectifs.

Le manque de motivation est donc très mauvais, c’est un facteur énorme qui nous fait le plus souvent remettre les choses à plus tard.

Difficulté

Une autre raison qui nous fait souvent procrastiner est la complexité des tâches, des projets ou des activités. Quand quelque chose nous semble trop gros ou trop compliqué, nous sommes souvent intimidés par l’ampleur de la tâche.

Et, nous ne savons pas par où commencer. Nous essaierons alors le plus possible d’éviter au maximum de réaliser cette tâche difficile.

Cependant, il y a un citation qui explique bien ce phénomène:

« L’homme qui déplace une montagne commence par déplacer les petites pierres. »

Confucius

Dans la même optique, les grands projets ou les activités complexes s’exécutent donc une tâche à la fois. Afin d’éviter la paralysie due à l’ampleur de l’activité, il est préférable d’avancer à petit pas.

Et ainsi, de définir clairement une petite tâche qui peut maintenant être accomplie pour atteindre progressivement ses objectifs. En bref, la difficulté est sans aucun doute le principal facteur de la procrastination.

Pourquoi ne pas procrastiner ?

La peur de l’inconnu, le manque d’organisation ou la peur du regard des autres sont les principales raisons qui peuvent vous inciter à ne pas passer à l’action.

En effet, mettre une tâche de côté peut vous éviter des déconvenues. Cependant, plus vous tardez, plus il vous sera facile de trouver une bonne excuse pour ne pas prendre de risques.

Ce cercle vicieux peut durer indéfiniment. À long terme, la procrastination ne sera pas votre alliée.

Vous pouvez entrer dans une situation de stagnation très frustrante. Au contraire, agir vous aidera à réaliser quelque chose dont vous êtes fier et augmentera votre confiance en vous.

Par conséquent, pour avancer dans vos projets, il est important de changer d’état d’esprit. Êtes-vous prêt à apporter des modifications pour sortir de votre zone de confort ?

Voici les trois conseils essentiels qui vous aideront à ne pas procrastiner:

Changer ses habitudes

Attendez-vous toujours la dernière minute pour faire un travail important? Avez-vous parfois tendance à perdre patience ? Avez-vous besoin d’être stimulé et d’avoir un déclic pour passer à l’action ?

On ne vous l’a peut-être jamais dit, mais vous faites peut-être partie des personnes nées avec la procrastination. Rien de mal, ne vous inquiétez pas, mais cela nécessite bien souvent de changer ses habitudes.

En effet, certaines choses peuvent devenir énormes ou même nous paralyser lorsqu’on les remets à plus tard. Plus vous attendez, et plus votre capacité à procrastiner est grande.

La réalité est que vous devez faire les choses sous pression. Avec ce sentiment d’urgence, vous pouvez donner le meilleur de vous même.

Pourquoi ? Parce que c’est votre façon naturelle d’agir.

Vous pouvez profiter de cette capacité que vous avez pour passer à l’action sans vous mettre en danger. Qu’en pensez-vous ?

Comment ? En vous lançant des défis pour vaincre la procrastination. Lorsque vous avez un travail important à faire, fixez-vous une date butoir et respectez-la à tout prix.

Etre moins perfectionniste

En plus du manque de contrôle sur la situation, un problème de base peut souvent expliquer les habitudes de procrastination: une faible estime de soi et le perfectionnisme.

De plus, si nous manquons de vigilance, la recherche de la perfection entravera rapidement notre développement. Veuillez noter que cela ne signifie pas que vous devez être pressé.

Il vous suffit de faire la distinction entre la recherche de l’excellence et la recherche de la perfection. La recherche de l’excellence est le fait de bien performer dans son propre domaine.

La recherche de la perfection signifie, quand à elle, que nous ne pouvons pas nous permettre de commetre des erreurs. Pourtant, si vous acceptez d’être moins perfectionniste, il est possible de réaliser de grandes choses.

En d’autres termes, être perfectionniste consiste à vouloir constamment faire les choses de manière parfaite, pour se prouver sa propre valeur que l’on remet sans cesse en question.

La recherche de la perfection peut donc venir nous conduire dans un cercle vicieux. Cette course à la perfection empêche le plus souvent de passer à l’action. Et ainsi, inévitablement de procrastiner.

Pour palier à cela, il suffit de savoir identifier la qualité du travail. Si vous fixez votre objectif trop haut, il sera difficile à atteindre.

De même, si vous attendez indéfiniment des conditions parfaites pour terminer un travail, vous vous voilez la face. Cela peut ne jamais arriver.

A cause de votre perfectionnisme, vous risquez de ne jamais rien commencer par peur d’échouer ou d’abandonner à la moindre difficulté.

Par ce mécanisme naturel, nous ne sommes pas confrontés à d’éventuels échecs. Et, même si nous n’en sommes pas vraiment conscients, nous n’essayons rien du tout.

Par conséquent, il est absolument nécessaire d’apprendre à se débarrasser du perfectionnisme.

Bien gérer son temps

Pour arrêter la procrastination, une date limite doit être fixée pour chaque tâche. En effet, si vous ne fixez pas de date butoire, il sera difficile de déterminer votre priorité.

En conséquence, vous pouvez être dépassé et ne jamais agir. De cette façon, vous disposez même de quelques jours pour faire face à des situations inattendues.

Par conséquent, vous pouvez réduire votre stress en respectant les dates que vous vous fixez. Cependant, estimez objectivement le temps nécessaire pour une tâche donnée et engagez-vous seulement sur des dates que vous pouvez respecter.

Il vaut mieux accorder plus de temps à la réalisation d’une tâche que pas assez. Cela vous permet d’avoir une certaine marge de manoeuvre le cas échéant.

D’autre part, travailler sans interruption est généralement une mauvaise chose. En effet, notre cerveau ne peut pas tenir indéfiniment dans la durée sans faire de pause.

Le cerveau a besoin de se régénérer de temps en temps. Après un certain temps, notre productivité diminue inévitablement et nous voulons faire autre chose.

Par conséquent, le repos est très important pour nous. Cependant, les temps de pause doivent être pris intelligemment.

Afin de travailler sans procrastiner, il est donc nécessaire de moments de pause dans la journée. Idéalement, vous devriez utiliser votre temps de repos pour des activités qui ne sont pas liées à la tâche à accomplir.

Par exemple, vous pouvez vous promener, faire du sport, lire un livre ou discuter avec d’autres personnes. Pensez à ces moments de détente comme une récompense ou une source de motivation pour votre travail.

Le temps de repos vous permet de revenir avec un esprit plus clair, un nouvel état d’esprit et source de motivation contre la procrastination.

Comment arrêter de procrastiner et passer à l’action ?

Le plus grand obstacle au développement personnel peut être la procrastination. La raison est simple: ne rien faire et ne jamais agir amène à ne pas accomplir de grandes choses dans sa vie.

La procrastination ne fera que vous empêcher de réaliser vos rêves! Quel que soit votre projet, il y a toujours un passage à l’action.

Que cela soit:

  • Apprendre une nouvelle langue
  • Pratiquer une activité sportive
  • Réussir son examen
  • Acquérir de nouvelles compétences professionnelles
  • Démarrer un projet entrepreneurial

Pour vous aider à passer à l’action, il existe cinq excellentes façons de devenir un as de la productivité et vaincre la procrastination:

Se fixer des objectifs

Lorsque vous êtes confronté à un très gros projet qui semble difficile, il est facile de procrastiner… L’astuce consiste à subdiviser votre projet en tâches plus petites et à le résoudre progressivement à partir des étapes les plus simples!

Il y a deux raisons à cela. Vous voulez savoir lesquelles ?

La première, c’est déjà parce qu’on n’a plus l’envie de procrastiner quand on sait qu’on peut faire quelque chose avec succès sans trop d’effort.

Et deuxièmement, cela vous permet également de vous permet de gagner du temps. Il vaut mieux démarrer un projet petit à petit plutôt que se lancer dans un énorme projet et stagner pendant plusieurs semaines voire plus mois.

Bien s’organiser

Pour être efficace, nous devons commencer par planifier l’exécution des tâcher que l’on doit réaliser. En effet, si vous vous lancez directement dans n’importe quel projet, vous vous sentirez immédiatement frustré!

Etablir une liste des choses à faire est un excellent moyen de vaincre la procrastination. Le principe est simple! Ecrivez dans votre cahier ce que vous devez faire pendant la journée, la semaine et le mois.

Par conséquent, la situation idéale est d’avoir trois todo-list pour recenser les tâches à court, moyen et long terme. Lorsque vous savez quoi faire, il est beaucoup plus facile de commencer.

Afin d’accélérer et de simplifier le processus, il est donc primordial de planifier parfaitement l’exécution du projet. Par conséquent, cela nécessite de bien s’organiser.

De cette façon, vous pouvez gagner du temps, mais vous serez aussi beaucoup plus motivé pour commencer! Lorsque l’on manque d’organisation, nous pouvons vite nous démotiver, et c’est là que la procrastination entre en jeu!

Y a-t-il des tâches que vous pouvez éviter ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à les supprimer sur le champ pour tirer un trait à la procrastination.

S’accorder des temps de pause

Vous êtes motivé, vous êtes déterminé à faire de bonnes choses, et à vaincre la procrastination une bonne fois pour toutes… Par conséquent, vous êtes constamment follement impliqué dans vos différents projets…

Malheureusement, vous vous rendez compte que vous ne supporterez pas ce rythme que vous vous imposez tous les jours! Pas étonnant, vous n’êtes pas une machine, mais un être humain!

Par conséquent, après avoir terminé une tâche importante, n’hésitez pas à faire une pause pour respirer et prendre un grand bol d’air frais. Cela vous permettra de souffler un peu et recharger les batteries.

Par exemple, vous pouvez boire du café ou un verre d’eau, vous dégourdir les jambes, manger un fruit… N’oubliez pas que plus vous avez d’énergie, et moins vous laissez place à la procrastination!

Prendre le taureau par les cornes

L’idée est de commencer une nouvelle journée en effectuant les tâches les plus importantes. Le matin, nous sommes pleins d’énergie et plus concentrés.

C’est donc le meilleur moment pour terminer les tâches les plus complexes. Pour être honnête, les tâches les plus difficiles et les plus désagréables sont généralement celles que nous avons le plus tendance à systématiquement.

Mais en remettant au lendemain encore et encore, cela rend alors la tâche beaucoup plus difficile qu’elle ne l’ait déjà. Pour éviter cela, il est préférable d’entamer cette tâche dès le début.

Et, idéalement, commencez une nouvelle journée en effectuant des tâches que nous ne voulons pas réellement faire. Habituellement, vous vous rendez compte que ce n’est pas difficile à faire.

Le plus dur est le début. Nous arrêtons alors de procrastiner et commençons une nouvelle journée en effectuant les tâches les plus importantes.

En suivant cette technique à la lettre, d’autres tâches seront accomplies comme par magie, faites-moi confiance!

Avoir le déclic

Pour vaincre la procrastination, il est primordial de trouver un élément déclencheur qui va vous donner le déclic pour passer à l’action. Par exemple, si vous avez trop souvent tendance à procrastiner, vous pouvez décider qu’entrer dans une certaine pièce de votre appartement est un signal pour commencer à travailler.

Chaque fois que vous procrastinez, vous pouvez vous asseoir sur la table de la cuisine ou sur le bureau pour vous forcer à travailler. Un autre début pourrait être d’envoyer un message à votre meilleur ami.

Vous pouvez alors vous accorder sur le fait que lorsque vous envoyez un message spécifique (stop à la procrastination), ce message agira comme un déclencheur pour avoir le déclic pour passer à l’action!

Lorsque nous procrastinons, il est important d’avoir un rituel qui nous permet de gagner en efficacité. Une fois les habitudes ancrées, il est donc beaucoup plus facile de rester dans une bonne dynamique pour travailler!

C’est un fait, certains moments spécifiques de la journée agissent comme un catalyseur pour l’action. Ces moments, ce sont de courts instants de transition dans notre journée.

Si vous avez du mal à agir, arrêtez de penser et mettez vous en action.

Si vous voulez vous motiver à courir après votre retour du travail, ne pas vous posez pas sur le canapé. En effet, dès que vous entrez dans la maison, enfillez vos vêtements de sport, puis allez courir.

Cela ne tient parfois qu’à un simple déclic pour passer à l’action.

Il y a beaucoup de ces déclencheurs tout au long de la journée: se lever, boire un café, se brosser les dents, arriver au bureau, déjeuner, revenir de déjeuner, rentrer à la maison… Profitez au maximum de ces moments pour passer à l’action sans hésitez et ne pas remettre au lendemain.

Astuces pour vaincre la procrastination

Dans un monde où nous recherchons et demandons même une productivité accrue, nous devons parvenir à vaincre la procrastination.

Tout le monde peut réussir, mais vous devez vous donner les moyens de réussir. Il est possible de surmonter la procrastination, et donc d’arrêter de procrastiner.

Pour vaincre la procrastination par vous-même, voici les cinq astuces essentielles à suivre:

  • Créer une liste de tâches
  • Se fixer des objectifs réalisables
  • Associer les tâches difficiles à des récompenses
  • S’accorder des temps de pause pour se ressourcer
  • Trouver ses propres déclencheurs pour passer à l’action

Enfin, n’attendez pas demain pour mettre en œuvre ces techniques, sinon elles ne vous feront aucun bien. Alors, qu’attendez-vous pour arrêter de procrastiner ?

Quel conseil allez-vous vous suivre dès aujourd’hui pour vaincre la procrastination ?

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription