L’hypersensibilité émotionnelle

hypersensibilité émotionnelle
Partager sur facebook
partagez
Partager sur twitter
tweeter
Partager sur pinterest
épinglez

Selon Elaine Aron, près de une personne sur cinq serait touché par l’hypersensibilité émotionnelle. En psychologie, elle fait référence aux personnes qui ont un «processus sensoriel fort». C’est-à-dire que ces personnes ressentent les émotions de manière décuplée et plus intensément que la moyenne.

L’hypersensibilité émotionnelle fait référence à une forte réaction aux stimuli émotionnels, car les gens comprennent le monde à travers les émotions. Le sentiment et la perception sont décuplés.

Les patients hypersensibles ont une très grande facilité à accepter les choses autour d’eux, il a un fort enthousiasme et un fort pouvoir expressif.

L’hypersensibilité émotionnelle est normale, mais à un certain degré, cela peut vite devenir un handicap au quotidien. Par conséquent, il est très important pour vous de contrôler vos émotions, afin que les émotions puissent devenir votre allié, pas votre ennemi.

La fonction émotionnelle des personnes hypersensibles est riche et forte. Chez les personnes à haut potentiel émotionnel, le sens de la justice signifie une réponse émotionnelle très forte à l’injustice.

Elles sont très empathiques, ce qui les rend sensibles à la souffrance des autres ou à la souffrance des animaux. Les personnes hypersensibles se sentent souvent comme une éponge émotionnelle car elles ont une forte tendance à absorber les émotions les autres.

hypersensibilité émotionnelle
L’hypersensibilité émotionnelle

Voici les cinq signes qui montrent que vous possédez une hypersensibilité émotionnelle :

Absorber les émotions des autres

Vous avez une forte tendance à absorber les émotions de votre entourage. En effet, vous êtes tel une éponge émotionnelle qui peut «capter» ce qui se passe autour de vous. Cela va même jusqu’à ressentir physiquement la souffrance des autres.

Pour une personne hypersensible, tout va l’émouvoir, le malheur de certaines personnes, le malheur des autres. Tout la rendra heureuse ou tout la rendra triste. C’est une véritable éponge émotionnelle.

La sensibilité émotionnelle c’est donc principalement la capacité percevoir les émotions des autres. Utiliser le langage non verbal des gens autour de nous pour capturer l’énergie, les émotions et les détails de l’environnement.

Capter l’environnement qui nous entoure comme si c’était le nôtre. Encore une fois, que l’émotion soit agréable ou non, le résultat est le même. Vous pouvez ressentir la joie de quelqu’un ou alors sa douleur, et le tout puissance 1000.

En voulant trop vous même à la place de l’autre, vous oublierez de penser à vous-même! Tout comme une éponge, vous accumulerez des émotions qui ne vous appartiennent pas …

Vous avez la sensation de tout absorber: vous avez l’impression de ne pas avoir de moyen de protection. Vous ressentez tout de manière exacerbée, vous vous sentez mal à l’aise face à certaines situations que vous trouvez inconfortables. Cela peut provoquer un réel mal être dans votre quotidien.

Se sentir très souvent fatigué

Parce que vous vivez vos émotions si intensément, vous vous sentez souvent fatigué physiquement et mentalement. Cela est du en grande partie aux émotions fortes et la puissance de tous les sentiments ressentis pendant la journée, ce qui peut vous rendre extrêmement irritable.

Trop d’émotions et de sentiments rendent les personnes hypersensibles extrêmement fatiguées à la fois physiquement et mentalement. Elles se sentent souvent épuisés.

Cette fatigue est expliquée la majeure partie du temps par le fait que :

  • Votre corps doit faire face à des sautes d’humeur, des tsunamis émotionnels se produisent plusieurs fois par jour.
  • Votre humeur passe d’un état très bas à un état très élevé en une fraction de second.
  • En plus de vous-même, vous pouvez également capturer et vivre les émotions des autres sans exception.
  • Vous êtes sensibles au moindre bruit et vos sens sont décuplés.

Alors, vous vous sentez fatigué, voire épuisé! c’est normal! Et cette fatigue vous pousse à être irritable, sensible, susceptible et hyperémotif. Les hypersensibles sont particulièrement affectés par la fatigue chronique et l’insomnie.

Vouloir être parfois seul pour mieux se retrouver

Pour vous ressourcer, que ce soit au travers de la méditation ou bien en connexion avec la nature, vous devez avoir des moments où vous vous retrouvez seul afin de vous recentrer, réaligner.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas du tout rejoindre d’équipe ou même travailler en équipe. Mais, vous ne pouvez pas toujours être avec les autres. Vous restez à l’écart des sports d’équipe, où chaque joueur sera constamment observé et évalué.

En effet, les personnes hypersensibles préfèrent vivre en isolement, et aiment généralement les sports de plein air, comme la randonnée ou le jogging, qui permettent au cerveau de s’épanouir librement.

Vous avez besoin de moments à vous afin d’être en reconnexion avec vous même. Vous appréciez vos moments de solitude non pas parce que vous n’aimez pas les autres, mais parce que vous vous sentez parfois mal à l’aise dans certaines situations.

Afin de se calmer face à de nombreux stimuli et perceptions du monde qui les entoure, les personnes hypersensibles ont besoin de s’isoler régulièrement. Ce comportement peut s’apparenter à celui d’une personne timide ou introvertie, mais ce n’est pas le cas.

Etre très attentif aux détails

Vous êtes minutieux et avez même tendance à être perfectionniste. Ce qui vous importe, ce sont les détails. Mais, le plus important, est tout ce qui affecte le moral ou le bien-être des autres.

L’hypersensibilité est un capteur qui nous permet d’aller observer le moindre détail que d’autres personnes ne peuvent pas voir. Les détails sont importants et tout est observé avec la plus grande attention.

Par conséquent, les personnes hypersensibles remarqueront et se souviendront de la façon dont les gens s’habillent, de l’ameublement de la pièce et même des changements climatiques mineurs.

Allez creuser la situation ou le cas jusqu’au bout. Et enfin, avoir un désir ardent de comprendre les choses dans la globalité pour une bien meilleure compréhension.

Perfectionnistes, les personnes hypersensibles vivent toujours dans une peur de décevoir l’autre. Elles ont une profonde appréhension de ne pas se sentir à la hauteur ou bien reconnues à leur juste valeur.

Elle croit, le plus souvent par manque de confiance en soi, que la tâche qu’elle doit réaliser n’est pas terminée et manque de détails et de précision.

Son besoin de reconnaissance et d’amour renforce encore plus ce perfectionnisme. Elle ressent la nécessité d’aller au bout des choses pour atteindre la perfection.

Etre souvent touché par le stress et l’anxiété

Tout comme vous ressentez les émotions beaucoup plus intensément que les gens ordinaires, le stress aura un plus grand impact sur vous. Sans oublier que vous devez garder à l’esprit les émotions négatives que vous ressentez, qui peuvent augmenter le stress.

Ensuite, comme il vous est difficile d’avancer, c’est un cercle vicieux d’angoisse. Vous vous sentez généralement anxieux ou stressé et éprouvez des difficultés à faire face à ces émotions.

C’est pour cette raison que les personnes trop sensibles souffrent d’anxiété. Elles ressentiront fortement des milliers d’émotions diverses. Lorsque cette ascension émotionnelle devient trop difficile à gérer, les personnes hypersensibles peuvent trouver du réconfort dans la solitude, le sommeil ou l’ivresse.

Ces émotions peuvent interférer avec vos activités quotidiennes plus que la plupart des gens. Lorsqu’elles ont vécu des situations difficiles auparavant, les personnes hypersensibles sont plus inquiètes par défaut.

Les personnes hypersensibles en raison du stress, de la fatigue et des émotions excessives se sentent souvent irritables. Par conséquent, elles préfèrent travailler paisiblement dans un espace clos plutôt que dans un espace ouvert.

La voie vers l’acceptation de son hypersensibilité émotionnelle

Les personnes hypersensibles peuvent ressentir et comprendre le monde grâce à un système neurosensoriel plus clair et plus raffiné. C’est une capacité innée qui font partie d’elles et font de leur différence une force.

Au cours de leur vie, elles doivent apprendre à gérer les émotions fortes et ce merveilleux cadeau, car la souffrance n’est pas une étape nécessaire, mais un choix qui ne vaut pas la peine d’être gardé.

Par conséquent, soyez patient avec vous-même et les autres. Il faut du temps pour grandir émotionnellement et cela peut parfois être désagréable. Vous apprendrez de vos erreurs et l’échec fait partie du processus d’apprentissage.

N’oubliez pas de ne pas laisser vos émotions déterminer ce qui est bien ou ce qui est mal. Prenez un moment pour en savoir plus sur la situation avant d’agir. Vous pourrez alors prendre plus de recul pour ne pas réagir sur le coup de l’impulsivité, et avoir à le regretter par la suite !

Prenez grand soin de vous.

Namaste,

Jerome

Recevez votre guide gratuit

routines matinales qui vont changer votre quotidien

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique et vous prenez connaissance de la politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désincription

Cet article vous a plu ? Partagez le autour de vous!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes routines matinales pour mieux vivre son hypersensibilité

En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir des informations par voie électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur les liens de désinscription